Commande Switch alcatel

Voici quelques commandes permettant d’intervenir en ssh sur un switch Alcatel. Pour ma part c’est un switch Alcatel 6850.

Tout d’abord, nous allons commencer par une petite information sur les versions de configuration. Dans un switch Alcatel il y a une configuration “Running” c’est la configuration en cours d’exécution (en mémoire non sauvegardé), une “Working” (en mémoire sauvegardé) et une “Certified” (en mémoire version sauvegardé (secours)). En cas de plantage le switch redémarrera dans la version Certified. Voici la commande permettant de sortir de la configuration Certified sans perdre votre dernière configuration :

copy certified working
write memory
copy working certified

Les commandes suivantes ont été trouvé sur le site “http://notionsinformatique.free.fr”

  • Repasser la configuration en configuration usine :
    rm /flash/working/boot.cfg –> Suppression de la configuration working (actuelle).
    rm /flash/certified/boot.cfg –> Suppression de la configuration certified.
    reload working no rollback-timeout –> Reset configuration usine, garde login et mot de passe.
  • Création du VLAN 10 avec l’étiquette direction :vlan 10 name direction –> Création du vlan 10 se nommant direction.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Destruction VLAN :
    no vlan 10 –> Destruction du vlan 10.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Assignation des ports aux VLANS :
    vlan 10 port default 1/1-4 –> Assignation des ports 1 à 4 en détaggé au vlan 10.
    vlan 10 802.1q 1/25 –> Affectation du port 25 taggé au vlan 10.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
    Port taggé : sert à relier du matériel administrable.
    Port détaggé : pour relier des ordinateurs ou tout autre matériel non administrable.
  • Vlan et port mobile (Les vlan et port mobile servent en cas d’utilisation de PC branché sur des téléphones IP) :
    vlan 99 mobile-tag enable –> Le vlan 99 autorise le tag mobile.
    vlan port mobile 1/1 –> Le port 1 est configuré comme port mobile.
    vlan no port mobile 1/4 –> Le port 4 n’est plus configuré comme port mobile.
  • Agrégation des liens statique :
    static linkagg 1 size 2 –> Création de l’agrégation 1 composé de 2 liens.
    static agg 1/25 agg num 1 –> Assignation port 25 à l’agrégation 1.
    static agg 1/26 agg num 1 –> Assignation port 26 à l’agrégation 1.
    vlan 10 802.1Q 1 –> Assignation agrégation 1 en taggé au vlan 10.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
    show linkagg 1 –> Affichage infos agrégation 1.
    show linkagg port 1/25 –> Affichage des infos d’agrégation du port 25.
  • Agrégation des liens LCAP
    lacp linkagg 2 size 2 admin state enable [lacp linkagg size ]
    lacp agg 1/1 actor admin key 0
    lacp agg 1/2 actor admin key 0
    write memory
    copy working certified
  • Enlever des ports d’un VLAN :
    vlan 1 port default 1/1-4 –> Assignation des ports 1 à 4 en détaggé au vlan 1 (vlan par defaut du switch).
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Configurer l’IP, la passerelle, le DNS :
    ip interface admin address 192.168.0.1 mask 255.255.255.0 vlan 10 ifindex 1 –> Mise en place IP sur le vlan 10.
    ip static-route 0.0.0.0 mask 0.0.0.0 gateway 192.168.0.250 –> Mise en place passerelle.
    ip name-server 192.168.0.250 –> Configuration du serveur DNS.
    ip domain-name mondomaine –> Configuration du nom de domaine.
    ip domain-lookup –> Activation resolution DNS.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Supprimer l’IP et la passerelle :
    no ip interface admin –> Suppression IP admin.
    no ip static-route 0.0.0.0 mask 0.0.0.0 gateway 192.168.0.250 –> Suppression passerelle.
    no ip domaine-name –> Suppression du nom de domaine.
    no ip domain-lookup –> Desactivation resolution DNS.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Voir IP interface :
    show ip interface –> Voir IP des interfaces.
  • Nom du switch,du contact, location et prompt :
    system name monswitch –> Nommage du switch en monswitch.
    system contact administrateur –> Administrateur est la personne à contacter.
    system location localserveur –> Localisation localserveur.
    session prompt default “secour -> ” –> Le prompt sera désormais secour -> .
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Nom des ports :
    interfaces 1/1 alias serveur2008 –> Description du port 1 pour indiquer qu’il relie le serveur 2008.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Mot de passe :
    user admin password nouveaumotdepasse –> Modification du mot de passe du compte admin.
    user administrateur password nouveaumotdepasse read-write all –> Création compte administrateur avec tous les droits.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Voir la configuration :
    show configuration snapshot all –> Voir la configuration courante.
  • Voir les ports par VLAN :
    show vlan 10 port –> Voir les ports du vlan 10.
  • Configurer NTP (Configuration manuelle s’il n’y a pas de serveur NTP) :
    system date 08/31/2015 –> Modification de la date au 31 aout 2015.
    system time 13:35:00 –> Modification de l’heure à 13h35.
    system timezone cet –> Réglage du fuseau horaire.
  • Configuration si serveur NTP existant :
    ntp client enable –> Activation du NTP.
    ntp server 192.168.0.250 –> Configuration de l’IP du serveur NTP.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Configurer SNMP :
    user usersnmp read-only snmp password passesnmp –> Création du compte snmp usersnmp.
    snmp security no security –> Configuration serveur snmp en mode non sécurisé.
    snmp community map communitesnmp user usersnmp enable –> Création et activation communauté snmp avec l’utilisateur usersnmp.
    snmp station 192.168.0.250 usersnmp v3 enable –> Configuration et activation de l’IP du serveur snmp v3.
    snmp authentification trap enable –> Activation envoie alerte lors des erreurs d’authentification snmp.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Configurer STP (Spanning Tree)
    bridge mode 1×1 –> Activation d’une instance STP par vlan.
    bridge 1×1 10 priority 8192 –> Modification de la priorité STP pour le vlan 10.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Configurer lldp :
    lldp network-policy 10 application voice vlan 300 l2-priority 5 dscp 46 –> Configuration de la politique priorité sur vlan 300.
    lldp chassis notification enable –> Activation des notifications pour le chassis.
    lldp chassis tlv med network-policy enable –> Activation de la politique de priorité.
    lldp chassis med network-policy 10 –> Association de la politique au chassis.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Voir l’état d’un port, paramétrer vitesse port, éteindre port :
    show interfaces 1/10 –> Affiche les informations sur le port 10, down ou up, vitesse ….
    interfaces 1/3 speed 1000 –> Configuration du port 3 à 1 Go.
    interfaces 1/3 autoneg disable –> Désactivation pour le port 3 de l’autonégiciation.
    interfaces 1/3 duplex full –> Configuration du port 3 en full duplex.
    interfaces 1/3 admin down –> Port 3 coupé administrativement. up pour relancer.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Authentification :
    aaa authentication default local –> Activation tous les acces distants.
    aaa authentication telnet local –> Activation acces telnet uniquement.
    aaa authentication http local –> Activation acces http uniquement.
    aaa authentication ssh local –> Activation acces ssh uniquement.
    show aaa authentication –> Visualisation des acces.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Activation service :
    http server –> Activation http.
    no http server –> Désactivation http.
    http ssl –> Activation https.
    no http ssl –> Désactivation https.
    ssh enable –> Activation ssh.
    ssh disable –> Désactivation ssh.
    no ip http server –> Désactivation interface web.
    write memory –> Sauvegarde des modifications dans la mémoire “working”.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Voir les ports par VLAN :
    show vlan port –> Afficher les ports par vlan.
  • Récupérer configuration depuis la clé usb (Formater la clé en FAT32, créez un répertoire 6450 ou 6250 ou autres en fonction du type, créez un sous-répertoire working et certified, copiez les configurations dans les répertoires adéquats) :
    usb enable –> Activation du port USB.
    ls /uflash –> On se place à la racine de la clé USB.
    cp /uflash/6450/working/boot.cfg /flash/working/boot.cfg –> Copie du /working/boot.cfg de la clé USB sur le switch.
    cp /uflash/6450/certified/boot.cfg /flash/certified/boot.cfg –> Copie du /certified/boot.cfg de la clé USB sur le switch.
    cd working –> On se place sur le switch.
    reload working no rollback-timeout –> Prise en compte de la configuration copiée.
    yes –> Confirmez le reboot.
  • Copier la configuration du switch sur la clé USB (Formater la clé en FAT32, créez un répertoire 6450 ou 6250 ou autres en fonction du type, créez un sous-répertoire working et certified) :
    usb enable –> Activation du port USB.
    ls /uflash –> On se place à la racine de la clé USB.
    cp /flash/working/boot.cfg /uflash/6450/working/boot.cfg –> Copie du /working/boot.cfg de la clé USB sur le switch.
    cp /flash/certified/boot.cfg /uflash/6450/certified/boot.cfg –> Copie du /certified/boot.cfg de la clé USB sur le switch.
  • Récupérer configuration par tftp (Lancer tftp32 sur le portable, vérifier que l’adresse ip correspond à celui du switch) :
    tftp 192.168.1.2 put source-file /flash/working/boot.cfg destination-file cfg.cfg –> Copie la configuration sur le portable en la nommant cfg.cfg.
  • Copier la configuration par tftp sur le switch :
    tftp 192.168.1.2 get source-file cfg.cfg destination-file /flash/working/boot.cfg –> Copie la configuration du portable sur le switch dans le dossier /flash/working/ en la nommant boot.cfg.
    copy working certified –> Sauvegarde la configuration dans la mémoire “certitfied”.
  • Port mirroring :
    port mirroring 1 source 1/1 destination 1/24 –> On copie les trames du port 1 sur le port 24 pour les étudier, la session s’appelle 1.
    show port mirroring status –> Visualisation des ports mirroring.
    no port mirroring 1 –> Suppression de la session port mirroring 1.
  • Infos switch diverses :
    show system –> Affiche modèle.
    show module –> Affiche les différents modules équipant le switch.
    show fan –> Affiche l’état des ventilateurs.
    show temperature –> Affiche la température.

Cyrille LE ROCH

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.